EWS – Chili, le live.

Au fil des informations qui parviennent par les réseaux, suivez la première journée de la première manche des enduro world series à Coral au Chili. Ce live se met à jour automatiquement à chaque nouvelle info, inutile de recharger la page !

post

Il fallait bien ça. Tiens c’est 2016.

Commencer la saison par deux victoires, même si les enjeux n’étaient pas bien importants, reste appréciable pour le moral. Après une saison compliquée l’an passé, Damien a faim et compte bien faire parler la poudre dès les premières spéciales de l’année en Amérique du Sud. Pinkbike ne s’y trompe pas, le grand site canadien a retenu Damien parmi les 20 pilotes à suivre sur les EWS cette année.

Les deux premières victoires ont été obtenues aux Açores, au cours du Faial da terra mtb enduro fest organisé dans le saint des saints de l’enduro sur l’île de Sao Miguel, à une heure et demi d’avion de Lisbonne.

Les premières photos de l’année sont dues à Lilia Almeida, pour les Açores et Oscar Santiago pour Maçanet.
[cliquez sur l’image pour voir la suivante].

C’est dans deux semaines maintenant que s’ouvre la saison des enduro world series, au Chili, dans un nouvel endroit, Corral, sur les bords de l’océan Pacifique avec les premiers jours de l’automne.

La course propose six chronos sur deux jours, ce n’est pas bien haut mais les spéciales sont assez longues.

Vous pourrez suivre les manches sur ce site en live, en fonction des informations qui seront disponibles.

Oublions 2015 !

L’année 2015 n’aura pas répondu aux attentes de Damien. Après un début de saison tranquille, la blessure contractée en Écosse a anéanti tout espoir de figurer correctement au classement général des enduro world series. La fracture de la cheville réduite, Damien est vite remonté sur le vélo aux USA, sans prendre part à la course qu’il trouvait dangereuse, puis à Whistler, sans entraînement mais pour retrouver des sensations.

Crankworx Rotorua, New Zealand.

Crankworx Rotorua, New Zealand.


Read More

2 minutes & 15 seconds

Let’s have a look at the figures. With some simple datamining on the results, you can find some interesting results. First one is insane.

Et si nous jetions un œil aux chiffres de la saison ? Avec un peu de datamining dans les résultats on trouve des trucs. Le premier est parlant

2’15

 

After more than 6 hours of stages on 7 legs, Jared Graves won the championship for 2 minutes and 15 secondes. You can see below how thin is the difference, about 0,6 % of the total time

Après plus de 6 heures de spéciales sur 7 manches, Jared Graves remporte le titre avec 2 minutes 15 d’avance. Le graphique ci dessous matérialise la modestie de l’écart, 0,6 % du temps passé en course.


Read More

Vice-champion du monde à Finale Ligure


C’est fait. Terminé pour les enduro world series version 2014. Avec une deuxième place pour Damien au général, derrière Jared Graves. ce week-end italien sur les trails de Finale Ligure était pourtant bien mal parti avec une casse de pédale dans la première spéciale et pas mal de secondes laissées sur deux chutes. Mais comme Jared Graves à Whistler, Damien a attendu la dernière longue spéciale pour mettre tout le monde d’accord et grimper sur le podium à la troisième place.

Maintenant, c’est repos.

Read More

Au pied du podium à Whistler

« room with view »

Il s’en est fallu de pas grand chose mais « Top of the world » a été une fois encore un juge de paix impitoyable. Sur les sentiers de Whistler, Damien a tutoyé le podium pendant un long moment, jusqu’au départ de la dernière spéciale, un morceau effrayant d’une vingtaine de minutes de ride avec un départ panoramique. Et surtout un gros morceau taillé sur mesure pour l’appétit d’ogre de Jared Graves, relégué dans l’ombre du tableau jusqu’ici et qui mit tout le monde d’accord sur ce seul run.

L’occasion pour Sram de suivre Damien pendant l’unique et longue journée de course.

Read More

Sauver les meubles à Winter Park

@Bike Mag


Rien à faire, déjà l’an passé Damien n’avait pas apprécié les trails de Winter park. Question de goût. Trop artificiels, trop en altitude… Au prix d’une bagarre sévère, il termine toutefois à la 10e place de la manche, attendant avec impatience les trails canadiens de Whistler.

 

La plus haute marche de La Thuile

10330496_848054278557394_3291750736282444874_n
Deuxième à Valloire voici trois semaines, Damien Oton a remporté la quatrième manche des enduro world series à La Thuile en Italie.

Quel week-end ! Après avoir scratché les deux premières spéciales de la quatrième manche des Enduro world series à La Thuile, en Italie, Damien a su résiter à la pression et au retour des avions lancés à sa poursuite. François Bailly-Maître, Jo Barnes, René Wildhaber n’ont pourtant rien laché durant les quatre spéciales suivantes. Écoutez le récit de la première journée.

Deuxième au lever du jour, Damien n’allait pas laissé longtemps planer le doute sur ses intentions le dimanche matin. Reconquérir la plus haute marche du podium, ce qui fut chose faite dès la première spéciale.

Bref, la victoire est belle pour à peine trois secondes, toute l’énergie et le talent de François Bailly-Maître n’y pourront rien !

stevesmith

Au classement général, Damien se hisse à la deuxième place, à 30 points de Jared Graves.
ClassementgénéralEWS4

Retour avec Dirt TV sur un week-end à suspens !

DirtTV Enduro World Series Round Four La Thuile | Full Highlights a Mountain Biking video by AspectMediaUK

Deuxième à Valloire ! Le débrief.

Mens podium, EWS round 3 2014, Valloire. Photo by Matt Wragg

Mens podium, EWS round 3 2014, Valloire. Photo by Matt Wragg

Bam, le voilà le premier podium sur une manche des enduro world series, et à Valloire qui plus est ! Retour sur ces deux jours complètement fous sur les trails savoyards où les leaders ont quasi changé à chaque speciale ! Le samedi, c’est déjà le feu !

Quatrième à l’issue de la première journée, comme en Écosse, ça implique de ne pas se rater le dimanche ! Le suspense a duré jusqu’au bout.

Maintenant, entraînement, et direction l’Italie dans un peu moins de trois semaines.